À la page

De 1534 à l'an 2000

Trois historiens de renom, Jacques Lacoursière, Jean Provencher (Histoire 1967 et diplôme supérieur en histoire 1969) et Denis Vaugeois (Diplôme supérieur en histoire 1967), signent Canada-Québec, 1534-2000 (Septentrion), une histoire du Québec et du Canada. Solidement documenté, intégrant les travaux historiques les plus récents, écrit dans une langue claire et précise, et construit selon une structure chronologique, il est un outil de référence des plus utiles.

Toutes les facettesde la mondialisation

Aujourd'hui, le monde est emporté par le tourbillon de la mondialisation, phénomène aux multiples facettes, aussi bien économique que sociale, culturelle ou militaire. Connaître la mondialisation devient une nécessité. Pour nous y aider, La mondialisation. Origines, développement et effets (Les Presses de l'Université Laval et L'Harmattan), préparé sous la direction de James D. Thwaites, professeur au Département des relations industrielles, rassemble une quarantaine de textes qui, après un historique du phénomène et une explication du concept même, donnent une vue d'ensemble de thèmes et de problèmes qui y sont associés.

Découvrir le Québec

Au fil des ans et des voyages, Jacques Tardif (Génie civil 1983 et maîtrise 1988), a développé le goût de la découverte des régions et des bonnes choses. Dans La Route gourmande d'un Français au Québec. Tourisme et bonne chère (Éditions Anne Sigier), qui n'est ni un guide ni un roman, mais qui tient un peu des deux, il met en scène un ingénieur français en stage au Québec. Guidé par son ami Philippe, il découvre le Québec, ses régions, ses grands espaces, sa culture, les produits de son terroir. Une façon originale de découvrir ou de redécouvrir le Québec.

Québécois - français

Écornifler, au Québec, a le sens d'épier ou espionner, mais en France celui de se procurer une aubaine, par exemple un repas, au dépens de quelqu'un d'autre. Dans son Dictionnaire québécois français. Pour mieux se comprendre entre francophones (Éditions Guérin), Lionel Meney (Doctorat en linguistique 1976), professeur au Département de langue, linguistique et traduction, a répertorié quelque 9 000 mots ou expressions propres au québécois ou employés dans un sens différent dans le français standard, ou encore qui se retrouvent en québécois et en français standard, mais absents des dictionnaires courants. Pour son dictionnaire, Lionel Meney a reçu récemment la Médaille du rayonnement culturel de la Renaissance française.

1000 ans d'histoire

Pour comprendre le présent, il faut connaître notre passé. C'est ainsi que Jeanne Valois (Histoire 1984 et maîtrise 1989), chercheuse à la Faculté des lettres, nous fait revisiter le Moyen-Âge, dans Au nom de Dieu et du profit. Brève histoire médiévale pour francophones nord-américains (Éditions Nota bene), présentant un panorama de cette époque sous l'angle de l'économie et du commerce et de leur rapport au religieux et à l'éthique. Un petit livre captivant pour non-spécialiste.

Jeu ou maladie?

De nos jours, plus de deux adultes sur trois s'adonnent régulièrement à des jeux de hasard et d'argent. En 1996 au Québec, entre 1,4 et 3% des adultes auraient présenté un problème de jeu excessif à un moment ou un autre de leur vie. Avec son équipe, Robert Ladouceur (Doctorat en psychologie 1973), professeur à l'École de psychologie, étudie depuis plusieurs années la psychologie du joueur excessif et a mis au point un traitement. Dans Le jeu excessif. Comprendre et vaincre le gambling (Les éditions de l'Homme) qu'il signe avec Caroline Sylvain (Psychologie 1987; maîtrise 1989; doctorat 1996), Claude Boutin (Psychologie 1987; maîtrise 1989) et Céline Doucet (Psychologie 1993; maîtrise 1995), il présente un portrait du joueur excessif et des moyens thérapeutiques disponibles.

La vie comme un roman

Gabrielle Varin est retirée in extremis des eaux d'un lac. Accident? Suicide? Meurtre? Quatre personnes de son entourage racontent, parlent de celle-ci, tentant d'éclaircir le mystère qui l'enveloppe. Chroniques pour une femme (L'instant même), roman de Lise Vekeman (Philosophie 1972; maîtrise 1974 et maîtrise en sociologie 1987) nous tient en haleine jusqu'à la fin pour découvrir le drame que cachait le mutisme de Gabrielle. Pour Hugo Roy (Baccalauréat 1993), étudiant au doctorat sous la direction du professeur Paul-André Bourque, du Département des littératures, L'envie (Boréal) est un premier roman. Avec un style alerte, il entraîne le lecteur dans le monde de la littérature à la suite de Louis Dufort, marchand d'œuvres d'art lié au monde interlope et à la grande admiration pour Louis Dugal, écrivain célèbre qui a toujours refusé de paraître en public.

Tranches de vie

Dans Taïko (Lanctôt Éditeur et Danielle Shelton), Marie-Josée L'Hérault (Enseignement au préscolaire et au primaire 1985) présente de petites tranches de vie captées au Japon et au Québec. Chaque nouvelle, écrite avec finesse, se construit autour du sentiment de curiosité, de fascination, mais aussi de crainte que suscitent l'étranger, la culture différente.

Dans Promeneur de villes, promeneur de vie, cinq auteurs - René Ouellet (Droit 1965), Ghislaine Lavoie (Baccalauréat 1986), Raymonde Dionne (Français 1994), Denys Bergeron (Enseignement au secondaire (Français) 1976) et Françoise Dumoulin (Français 1976; maîtrise 1980; doctorat 1983)- et 39 nouvelles, chacune entraînant le lecteur à travers les paysages urbains et des vies qui s'y déroulent. Ce recueil (éditions Terres Fauves) est une production de la Coopérative de services aux écrivains de la Côte-du-Sud, dirigée par le diplômé Sébastien Ouellet (Français 1997).